En apprendre davantage sur le monde qui vous entoure

apprendre

 

La curiosité a sa raison d’être. Ce désir de vouloir connaître, un joli défaut ou encore une force, il nous fait avancer vers l’infini, grand ou petit. Toutefois, à  l’instar des curiosités malsaines, elle a une mauvaise réputation. Quoi qu’il en soit,  étymologiquement, tiré du mot cura, elle veut dire qu’elle soigne tout le monde. Être curieux c’est une ligne de particularité des génies et des grands savants mondiaux. Mais, qu’est ce qui fait alors son importance ?

Importance de la curiosité

Un curieux possède un esprit plus actif. Quelqu’un qui cherche toujours à apprendre et à savoir questionne toujours et essaye inlassablement de trouver des réponses si bien que son esprit demeure la plupart du temps actif. La curiosité rend en effet l’esprit plus puissant grâce à un travail cérébral incessant qu’elle occasionne. Vous voulez apprendre quelque chose sur le monde qui vous entoure, de nouvelles  conceptions y associées sont espérées et devinées par votre esprit. La curiosité rend alors votre esprit plus concentré pour faire des découvertes sur de nouveaux concepts et des nouveautés. A défaut, aucune bonne décision ni initiative ne serait prise alors qu’elle peut survenir devant vous. C’est bien dommage car votre esprit ne s’est pas préparé et la perspicacité de les identifier lui manque. Avide d’apprendre davantage de nouvelles choses ? Visitez le site www.soyez-curieux.fr

Bénéfice de la curiosité

En se référant  à un enfant, la curiosité encourage l’apprentissage et développe la créativité et les capacités d’adaptation. Votre curiosité vous ouvre les portes aux opportunités, la découverte d’un nouveau monde s’offre à vous, amplifie les sentiments nobles et  étend les horizons. En se posant toujours des questions, les réponses éclaircissent ce qui est flou. La curiosité augmente alors la zone de confort et réduit l’angoisse liée aux craintes de l’indéterminé. Elle est source d’enthousiasme et favorise l’élaboration de décision car tous ceux ou toutes celles qui l’ont, recherchent continuellement de nouvelles initiatives et  opportunités. En effet, plaisir et joie y trouvent sa source, donc l’humeur se voit améliorer.
En creusant dans le vif du centre d’intérêt, la capacité d’analyse et du sens critique  est améliorée, les généralisations et conclusions hâtives réduites. Un autre encore parmi tant d’autres, c’est qu’elle éveille l‘autodidacte endormie en soi. Par conséquent, elle éloigne l’ennui. Évidemment, la soif de savoir gonfle la culture et l’aptitude à contourner les obstacles, apprend à être débrouillard et accentue le sens de l’observation. Elle développe la variété des expériences et la plénitude. Elle aide également à s’ouvrir aux autres, augmente l’ouverture d’esprit, le discernement et l’approbation des dissemblances ainsi que le respect de la différence. D’ailleurs, elle incite à admettre la perplexité au lieu de se battre à vérifier l’invérifiable. Elle minimise entre autre les croyances limitantes, renouvelle les relations que nous maintenons avec  notre entourage. Enfin, elle nous permet de mieux admettre davantage l’autre.

Développer sa curiosité

Prendre les nouveautés et les découvertes  pour des sujets de curiosités, des foyers d’apprentissage rares et de valeur augmente votre désir d’apprendre.  Cela s’avère être important dans votre esprit. Un esprit curieux demande un esprit ouvert pour apprendre, pour  négliger et apprendre de nouveau. Admettre les conversions et les nouveautés de son entourage participe au développement de la curiosité et de l’intellect. Différentes manières sont possibles pour manifester votre curiosité. Regardez autour de vous serait une première manière d’éveiller votre curiosité : observez, critiquez, examinez ce qui se passe. Intéressez-vous à connaître sur vos collègues, proches, partenaires, interrogez et épiez leur réaction. Renouvelez votre façon de regarder vos proches, dénicher des faces secrètes, saisir leur centre d’intérêt et ce qui les enthousiasme en les questionnant. Établir une liste de sujets qui vous intéressent et que vous voulez apprendre davantage, les raisons et les manières pour lesquels vous seriez comblé d’obtenir la réponse. Privilégier la priorité et partez à la chasse pour arriver à vos fins. Intéressez-vous également aux personnes et aux objets qui n’attire pas votre attention. Promenez-vous autour de votre secteur et repérez tous les points surprenants, frappants, amusants que vous n’avez jamais notés. Découvrez-vous vous-même, examinez-vous, vos réactions, vos aspects, vos manières de parler, les mots dont vous vous servez, votre comportement avec vos relations, vos conduites, vos intentions, vos souhaits etc. Énumérer vos  nouvelles connaissances par jour,  les innovations vues et les  nouvelles initiations

Être curieux, c’est une qualité

Vouloir tout connaître sur les raisons de quelques choses au moindre détail indique une bonne cote pour quelqu’un de curieux. Les réponses aux interrogations des hommes lui appartiennent. Les curieux ont une grande aptitude qui les différencie des autres. Être excessivement curieux  suffit pour se démarquer : attention perpétuellement vigilante,  intérêt au moindre détail et pour les grands challenges. Différentes définitions évoquent une grande qualité de la curiosité. Par Stephen Hawking c’est la détermination à ne jamais céder tandis que pour un grand philosophe  la luxure de l’esprit. Une autre définition par un fameux écrivain, c’est un aspect de courage. Sachant que la curiosité est fondamentale pour un enfant, pour son évolution psychique, elle sert de ce fait de base d’expériences pour l’évolution humaine.

Cap sur les 10 châteaux à découvrir dans les Yvelines
Maison-musée Maurice Ravel : comment est organisée la gestion du patrimoine ?